« De Tiepolo à Richter, l’Europe en dialogue »

Publié le 5 avril 2018

Les principales fondations européennes actives dans la sauvegarde du patrimoine culturel présentent à Bruxelles quelques éléments majeurs de leurs collections dans le cadre de l’exposition ‘De Tiepolo à Richter, l’Europe en dialogue’.

L’exposition évoque comment, à travers les siècles, le patrimoine a favorisé les échanges entre européens. A voir du 24 mai au 30 septembre 2018 au Musée Art & Histoire, au centre de Bruxelles !

L’initiative est née à l’occasion de l’année européenne du patrimoine culturel, opportunité rêvée pour les fondations européennes actives dans ce domaine, de faire connaître leur action. L’art et la culture se sont de tout temps révélés d’excellents ambassadeurs. Les œuvres prestigieuses présentées à Bruxelles sont autant d’échos de la grande et de la petite histoire de tous les Européens.

Grâce aux gravures, aux copies et aux dessins qui circulaient, mais également lors de leurs voyages et de leurs passages dans les ateliers de collègues, les artistes se sont imprégnés de nouvelles inspirations et les ont intégrées dans leurs propres créations. Les amateurs d’art et les collectionneurs étaient quant à eux à l’affût de toute information sur les nouveautés et les évolutions. Ils n’ont cessé de soigner et de développer leurs réseaux pour pouvoir être informés rapidement. Les œuvres elles-mêmes, qu’elles furent acquises, données ou présentées fièrement lors de visites de marque, ont stimulé les échanges économiques, culturels, politiques et sociaux

Les pièces exposées ont été sélectionnées par chacune des 14 fondations participantes. Se côtoient notamment dans un dialogue étonnant : Auguste Rodin, Giovanni Battista Tiepolo, Jacob Jordaens ou Albrecht Dürer pour l’art ancien et Gerhard Richter, Georg Baselitz, Constant, Ernst Ludwig Kirchner, Lucio Fontana, Maria Helena Vieira da Silva ou Léon Spilliaert pour les modernes. Chaque fondation a également rédigé une courte présentation des pièces exposées. Ces textes se concentrent principalement sur le trajet européen de l’objet ou de son créateur. Ils doivent être considérés comme un regard nouveau sur les œuvres et sur leur rôle social.

Une initiative de la Fondation Roi Baudouin avec la collaboration des Fondazione Cariplo,  Fundação Calouste Gulbenkian, Finnish Cultural Foundation, Fondazione Banca del Monte di Lucca, Fondazione Cassa di Risparmio di Lucca, Fundação Oriente, Jenny and Antti Wihuri Foundation, “La Caixa” Banking Foundation, Olbricht Foundation, Prins Bernhard Cultuurfonds, Saastamoinen Foundation, Svenska Kulturfonden et Vereniging Rembrandt,  dans le cadre de l’assemblée générale du Centre Européen des Fondations qui se tient cette année à Bruxelles. 

L’exposition s’attache à souligner l’action des fondations européennes en faveur de la préservation et de la transmission de notre patrimoine culturel.

 

En pratique :

Du 24 mai au 30 septembre 2018

Musée Art & Histoire, Parc du Cinquantenaire 10, 1000 Bruxelles

ma-di : 10h00 – 17h00