Des trésors muséaux à Antica Namur

Cette année, pour fêter ses quarante ans d’existence, les organisateurs d’Antica Namur, une foire d'art et d'antiquités prestigieuse, ont souhaité associer plus étroitement que par le passé les musées namurois. Les visiteurs pourront ainsi admirer un magnifique choix d’œuvres (tableaux, curiosités, objets) provenant de leurs différentes collections. Un partenariat d’exception qui a pu aboutir grâce au soutien de la Fondation Roi Baudouin et notamment par le biais du Fonds Pierre François Tilmon.

Du 11 au 19 novembre, les amateurs d’art, les décorateurs et les collectionneurs en quête de découverte et de nouveauté se donnent rendez-vous à Namur Expo pour la 41ème édition d’Antica Namur.

Comme par le passé, les musées namurois sont invités à se présenter sur un stand coordonné par la Ville de Namur. L’édition 2017 va toutefois plus loin dans ce partenariat au long cours en offrant à ces musées un stand de 80 m2 pour mettre en valeur avec qualité la richesse de leurs collections. Ce projet a pu aboutir grâce au soutien du Fonds Tilmon, pour la scénographie du stand.

Ce Fonds soutient les musées namurois dans leurs initiatives de sauvegarde et de mise en valeur de leur patrimoine. Il a notamment acquis le tableau Le siège de la ville et du château de Dinant sur la Meuse en mai 1675 d’Adam-François van der Meulen qui sera présenté pour la première fois. Il s’agit d’un témoignage unique de la conquête de Dinant par Louis XIV, destiné à être exposé à l'Hôtel de Groesbeeck-de Croix - Musée des Arts Décoratifs après rénovation du bâtiment.

Les visiteurs seront donc invités à cheminer de musée en musée à la découverte d’un choix d’œuvres phares qui font la richesse et la spécificité de leurs collections. Parmi ces pièces d’exception, il faut citer la Vierge à l’enfant du Musée Diocésain et Trésor de la Cathédrale, les petits pots à fraises en terre cuite vernissée datant du XVIIIème et du XIXème siècle du Musée de la Fraise, le portrait d’une Jeune dame au sein dévoilé attribué au peintre français Lemoine du Musée des Arts décoratifs, la Venus sortant des eaux attribuée au sculpteur néerlandais Willem Hendrik van der Walle (Utrecht 1716-1790) ou encore un dessin inédit de La Tentation de St Antoine, au contenu aussi bien érotique que satanique, présenté par le Musée Félicien Rops.

Les amateurs d’arts premiers pourront également admirer les trompes traversières, un fétiche et un masque provenant des collections du Musée de l’Afrique. Des raretés du Musée archéologique seront aussi présentées. Enfin, le Musée provincial des Arts anciens du namurois (TreM.a) proposera aux visiteurs de découvrir les arts médiévaux et de la Renaissance de la vallée mosane avec des œuvres telles qu’un Phylactère de l’Agnus Dei, des pyxides, des tablettes sculptées en ivoire et des sculptures, dont un Saint-Jacques du Maître de Waha, lui aussi acquis par le Fonds Tilmon.

Des grandes maisons internationales aux jeunes antiquaires et galeristes, le salon réunit cette année 125 exposants belges et étrangers venus présenter leurs dernières acquisitions et trouvailles. Tous les domaines des arts décoratifs et des arts plastiques y seront célébrés.