Redécouvrez la maquette de Rome dès début novembre

Publié le 17 juin 2019

Films, animations en 3D, réalité virtuelle… C’est une véritable expérience interactive et immersive que proposera, dès le 7 novembre 2019, le Musée Art & Histoire aux visiteurs de l’incontournable maquette de la Rome antique. La restauration de son exceptionnel dispositif associera les nouvelles technologies à la préservation d’un élément remarquable de notre patrimoine. Cela, grâce au soutien du Fonds Alexis Liénard, géré par la Fondation Roi Baudouin. La restauration est actuellement en cours et devrait s’achever début novembre.
 

Mécénat pour le patrimoine et l’éducation

Afin de remettre en valeur cet outil pédagogique hors du commun, le Fonds Alexis Liénard, géré par la Fondation Roi Baudouin, s'engage à financer la restauration totale du projet estimée à 200.000€. Le Fonds Alexis Liénard a pour objectif de contribuer, par tout type d’actions pertinentes, à un enseignement de qualité du latin et du grec en Belgique.
 

Patrimoine remarquable

Véritable monument en soi, l’œuvre se caractérise par sa rareté : l’architecte Paul Bigot avait réalisé au début du 20ème siècle quatre tirages de la maquette, dont ne sont conservés que son modèle de travail (à l’Université de Caen) et l’exemplaire de Bruxelles, qui est le seul à avoir été mis en couleur et à être exposé dans un grand musée national. Mesurant 11 x 4 mètres, le plan en relief au 1/400e est également un incontournable de toute visite scolaire au Musée Art & Histoire. Représentant la ville de Rome à la fin du 4e siècle, à l’apogée de sa splendeur monumentale, la maquette exposée au Musée Art & Histoire constitue l’un des éléments clés de la section des antiquités classiques, admiré chaque année par des dizaines de milliers de visiteurs venant du monde entier. Tant pour les écoliers que pour les étudiants en architecture ou les archéologues, la maquette offre d’excellents atouts pédagogiques.
 

Technologies modernes

Malgré son remarquable état de conservation, des travaux de restauration de la maquette mais surtout de son dispositif de mise en valeur s’imposaient. Inédit, le projet de restauration couvre une transformation complète aux nouvelles technologies. Avec l’intention de répondre aux attentes d’un public désormais habitué aux technologies modernes et d’offrir aux visiteurs une expérience interactive basée notamment sur des films et animations 3D liées à l’urbanisme de la Rome antique ainsi qu’aux spectaculaires découvertes archéologiques récentes.
 

Nettoyage en hauteur

Mais avant de pouvoir démarrer ce projet, une photogrammétrie (scan) devait être réalisée, ce qui nécessitait un minutieux nettoyage de la maquette. Couchés sur une planche à 50 cm au-dessus de la maquette, des restaurateurs ont nettoyé au pinceau les moindres recoins de la maquette. Une fois entièrement nettoyée, la photogrammétrie pourrait être réalisée. Les travaux de restauration en tant que tels dureront environ huit mois et se terminent cet automne- période durant laquelle la maquette fera l’objet d’une attention particulière de la part de nombreux experts.

Rendez-vous dès le 7 novembre au Musée Art & Histoire pour redécouvrir la maquette de Rome remise au gout du jour !