Collier de guilde van Reynegom

Contrairement à la plupart des colliers de guildes, tous les éléments de cet exemplaire, à l’exception d’un élément, furent conçus et réalisés en même temps. Le collier fut offert à la guilde des archers par Norbert van Voorspoel, seigneur de Herenthout, et son épouse. Il dut vraisemblablement remplacer un autre exemplaire plus ancien, peut-être parce qu'il était surchargé d’écus de formes variées, ou encore très abîmé.

Les dimensions du collier sont impressionnantes et donnent une idée de son caractère monumental: sa longueur totale est d’environ 107 centimètres. La chaîne se compose de treize cartouches identiques qui alternent avec les attributs de la guilde : l’arc croisé et le carquois. Les noms des rois successifs et les dates de leur nomination y sont gravés. Sur le grand cartouche apparaissent les figures de saint Sébastien, patron des archers, et de saint Pierre, saint patron de l’église paroissiale de Herenthout. En dessous de cette plaque fut soudée plus tard une seconde plaque frappée des armoiries d’alliance de la famille Sandelyn-Garrida Pardo. La qualité d'exécution est loin d’égaler celle du cartouche supérieur. Une marque de fabrique belge ou néerlandaise du XIXe siècle confirme que cette plaque est d’une autre main. L’autre grand écusson, en bas de la chaîne, représente également des armoiries d’alliance : celles de Norbert van Voorspoel et de sa cousine Livine van Voorspoel, qu’il épousa en 1713.

L’auteur du collier, Peter Van Eesbeeck, appartenait à une célèbre famille d’orfèvres. On ne connaissait toutefois de lui que des pièces d’argenterie domestique et liturgique. La récente restauration du collier a permis de découvrir trois poinçons sur le cartouche van Voorspoel :

  • un lion dans un écu et la tête de saint Michel représentent Bruxelles ;
  • le monogramme PVE se réfère à l’orfèvre Petrus van Eesbeeck ;
  • enfin, si la lettre indiquant l’année manque manifestement, une inscription mentionnant l’année 1740 permet de dater le collier.

On avait perdu la trace de ce collier de guilde depuis la Seconde Guerre mondiale, jusqu’à ce que la baronne Monique della Faille n’en fasse don à la Fondation en 2004. Sa propriétaire souhaitait en effet pérenniser le collier pour les générations futures et le rendre accessible au grand public. Il fut confié au Zilvermuseum Sterckshof d’Anvers où il complète admirablement la collection d’argenterie de folklore.

Publication « Collier de gilde van Reynegom. Donation della Faille d’Huysse. »
Site Musée de l'Orfèvrerie Sterckshof Province d'Anvers

Type : 
Chaîne
Material / technique : 
Argent
Dimensions : 
Longueur : 107 cm
Type of acquisition : 
Don de la baronne Monique della Faille d’Huysse
Year of acquisition : 
2004
Depository institution : 
Musée de l'Orfèvrerie Sterckshof Province d'Anvers, Anvers