Un espace dynamique et multifonctionnel

L’espace dynamique et pluriel de préservation et de conservation en cours de création concernera des ensembles caractéristiques de matériels et de logiciels informatiques, y inclus les équipements électromécaniques qui précèdent l’électronique, ainsi que les documentations attachées à ces ensembles témoins de plus de 70 ans de l’histoire de l’informatique et de ses racines en Belgique. Cet espace portera aussi sur des matériels et logiciels liés à la téléinformatique: modems, matériels de ligne, téléphones, des plus anciens aux portables actuels (vrais crayons de l’écriture électronique qui font le quotidien de la jeune génération). Documentations, archives, photos, témoignages enregistrés (et notamment la littérature technique ou historique concernant les débuts de l’informatique, particulièrement en Belgique) constitueront un réservoir de ressources pour la mémoire et la recherche.

L’espace en cours de création vise à une animation muséale qui donnera aux visiteurs l’occasion de prendre la mesure concrète de la façon dont des matériels plus anciens fonctionnaient (reconstructions, émulations, jeux,interactivité): ce passé qui est une clé pour ouvrir la porte de l’avenir! Un tel espace favorisera aussi un important tourisme culturel branché sur l’évolution technologique.

La Fondation Roi Baudouin a acquis le lieu pour implanter un tel espace à Namur (Salzinnes). Le Fonds Informatique Pionnière en Belgique recherche les finances pour en assurer la restauration.

Un Comité de Soutien appuie les démarches de ce Fonds. Il est actuellement composé de: Philippe Busquin, François Delpérée, François-Xavier de Donnea, Mark Eyskens, Catherine Gernay, Pierre Klees, Philippe Maystadt, Yves Poullet, Jean-Jacques Quisquater, Alain Siaens, Françoise Tulkens, Saskia Van Uffelen, Marc Vervenne.