Patrimoine architectural liégeois sauvegardé

Depuis 2013, le Fonds Richard Forgeur apporte chaque année son soutien à la restauration d’éléments majeurs du patrimoine architectural liégeois. Trois lauréats ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à candidatures.

La restauration de la rosace de l’église protestante de Spa.
Cette rosace du XIXe siècle a une structure biplan, caractéristique rarissime dont le seul autre exemple connu se trouve à Avila en Italie.

La réparation des descentes de gouttières endommagées de l’Arvô à Liège.
Il s’agit du pont surplombant l'ancienne route d'Aix-la-Chapelle construit par les moines Chartreux à la fin du XIVe siècle pour permettre le passage de la ferme du couvent aux terres de culture.

La sauvegarde du toit de la Chapelle classée du Bon Air à Theux. Construite au XVIIe siècle en moellons de grès brut et calcaire, elle dépendait à l’origine de l’ancien domaine de Hautregard. La toiture est couverte d’ardoises à coyau et surmontée d’un clocheton.

Le Fonds lance un appel annuel au mois de septembre qui s’adresse à tout propriétaire de maisons, châteaux ou églises classés ou particulièrement significatifs en province de Liège.