Fonds Philippe Sollers - Dominique Rolin

Ce sont plus de 15.000 lettres, échangées de 1958 à 2008 entre Dominique Rolin et Philippe Sollers, et 35 volumes du journal intime de Dominique Rolin qui sont désormais sauvegardés dans nos collections publiques. Les documents témoignent d’une longue aventure, amoureuse et littéraire, entre deux figures marquantes de la littérature française du 20e siècle.

Dominique Rolin, née à Bruxelles en 1913, est l’auteure d’une œuvre littéraire d’envergure, quelque 30 romans et essais, remarquée de son temps du public et souvent saluée par la critique journalistique et universitaire.
C’est en 1958 qu’elle fait la rencontre d’un jeune écrivain français, Philippe Sollers, qui fera évoluer stylistiquement et subjectivement le travail littéraire de l’un et l’autre. Cette rencontre est décisive. C’est le début de longues années d’un « amour fou » qui unira les deux personnalités littéraires, et qui sera à l’origine d’une expression unique, à travers une série de lettres et écrits inédits.

Le Fonds Philippe Sollers – Dominique Rolin est désormais accessible à la Bibliothèque royale de Belgique, où il a été mis en dépôt par la Fondation Roi Baudouin. Il y est actuellement répertorié et étudié en vue d’une publication d’envergure. Le fonds permettra un nouveau regard sur l’œuvre de la romancière belge mais également sur l’histoire littéraire européenne de la seconde moitié du 20e siècle.

En savoir plus sur le Fonds du Patrimoine