Collection Philippe et Marcel Wolfers

Bijoux, sculptures, vases, croquis, photos, inventaires… : la Fondation Roi Baudouin a pu acquérir une collection exceptionnelle de chefs-d’oeuvre de Philippe Wolfers (1858-1929), figure emblématique de l’art nouveau belge, et de son fils Marcel (1886-1976), sculpteur et artiste peintre sur laque. Il s’agit d’une sélection des meilleures pièces des deux artistes phares de l’entreprise Wolfers Frères, dont ils ne se sont jamais séparés.

La collection comprend huit bijoux uniques (tous Exemplaires uniques), trois sculptures, une peinture, treize objets décoratifs et 129 croquis.

Les pièces les plus remarquables sont les Exemplaires uniques, d’une maîtrise et d’une originalité fabuleuses, véritables ambassadeurs du savoir-faire de l’entreprise. Rares sont les bijoux Wolfers qui ont été conservés. Ils furent souvent démontés pour en récupérer le matériel rare et coûteux, et recréer de nouveaux bijoux. Une lacune dans nos collections publiques, à présent comblée grâce à cet achat.

Le spectaculaire pendentif Libellule (1903) est considéré comme la pièce iconique de l’œuvre de Philippe Wolfers. Le pendentif Cygne et Serpents(1899) est également particulier : Philippe l’a réalisé pour son épouse qui le porte fièrement sur son portrait réalisé par le peintre Firmin Baes.

Parmi les croquis figurent plusieurs motifs floraux assez inattendus et d’une qualité exceptionnelle. Ceux issus de notre collection sont aussi particulièrement intéressants, par exemple le pendentif Niké et l’applique de ceinture Le Jour et la Nuit. Par ailleurs, on retrouve également les dessins du peigne décoratif Oiseaux et Iris et du bracelet Chauves-Souris et Pavots, deux objets déjà acquis par la Fondation dans le passé.

De Marcel Wolfers, on retrouve notamment Victoire à la Couronne de Laurier (1931), considérée comme un aboutissement raffiné de la sculpture en ivoire belge. Pour la monumentale Diane Chasseresse (1930), l’artiste a appliqué, avec beaucoup de talent, la technique de la laque sur bronze. Cette œuvre a été présentée dans d’importantes expositions internationales.

Les archives offertes par la famille constituent une source incomparable pour l’étude de l’œuvre des deux artistes. Il s’agit entre autres du fameux Catalogue des Exemplaires uniques de Philippe Wolfers, d’un gros lot de correspondances et d’environ 1400 photos originales du célèbre photographe Alexandre qui a largement photographié le travail de Philippe Wolfers.

Le caractère exceptionnel de cette acquisition réside bien sûr dans la qualité remarquable des œuvres, mais également dans le parcours hors du commun qui l’a rendue possible. Les bonnes relations que les Musées royaux d'Art et d'Histoire entretenaient depuis de nombreuses années avec la famille Wolfers ont été déterminantes. Pour y parvenir, les Musées ont pu compter sur la Fondation Roi Baudouin, qui n’a pas hésité à faciliter et à soutenir toute initiative allant dans ce sens. Notamment en se portant acquéreur d’une pièce de la collection Wolfers et en veillant à la sécurisation des pièces les plus importantes après le décès de Claire-Nelly Wolfers.

Cette collaboration s'est concrétisée dans un partenariat extraordinaire entre trois acteurs: la famille, qui a donné toute liberté pour la sélection des pièces, les Musées, qui ont mis leur brillante expertise à la disposition de ce projet, et la Fondation Roi Baudouin, qui a pour mission de faciliter la sauvegarde et la transmission de notre patrimoine le plus significatif. Pour réaliser cette acquisition, le Fonds du Patrimoine de la Fondation Roi Baudouin a collaboré avec plusieurs fonds de mécénat, créés en son sein : le Fonds Christian Bauwens, le Fonds Braet-Buys-Bartholemus et le Fonds Marcel Van Rooy.

La majeure partie de cet ensemble est exposée aux Musées royaux d’Art et d’Histoire et plus particulièrement dans la nouvelle présentation du ‘magasin Wolfers’. Il s’agit de l’intérieur d’origine de la boutique Wolfers Frères conçue en 1909 par Victor Horta, et reconstitué au sein des Musées. L’intérieur de ce magasin a été entièrement restauré avec le soutien du Fonds Baillet Latour.

En savoir plus sur le Fonds du Patrimoine
En savoir plus sur le Fonds Christian Bauwens
En savoir plus sur le Fonds Braet-Buys-Bartholemus

Site web des Musées royaux d'Art et d'Histoire