Bijoux de la collection Nelly Van den Abbeele

Le Fonds Christian Bauwens a pu acquérir 7 bijoux d’artistes de la collection Nelly Van den Abbeele. Il s’agit des premiers bijoux d’artistes belges. Ils témoignent du savoir-faire de nos régions en matière d’orfèvrerie.

Pour les amateurs, le nom de Nelly Van den Abbeele restera toujours mythique. Cette insatiable collectionneuse n’a pas cessé d’encourager l’essor du bijou belge de l’après-guerre. La plupart sont réalisés sur commande par Nelly elle-même.

Font désormais partie de la collection du Fonds Christian Bauwens :

Le pendentif Cavalier II de Pierre Caille(1911-1996) qui a commencé sa carrière comme peintre avant de se tourner vers la céramique, la sculpture, la gravure et la création de décors de théâtre et de bijoux. Il a joui de son vivant d’une renommée internationale. L’humour et la satire joue un rôle central dans son œuvre.

Le pendentif Torque d’Emile Souply (1933-2013), l’un des premiers orfèvres belges à avoir conçu pour le bijou un langage totalement spécifique. Inventivité et virtuosité technique sont caractéristiques de ses créations.

Paul Van Hoeydonck (né en 1925) est un peintre et sculpteur anversois de renommée internationale, qui s’est fait connaître par ses réalisations à partir d’un assemblage d’objets. Il est le seul artiste au monde à voir une de ses œuvres sur la Lune ! Toute son œuvre trahit sa passion pour l’aventure humaine spatiale. Son pendentif Astronaute I en est une preuve éclatante.

Le pendentif Signal de l’autoroute d’Ostende et la maquette correspondante sont de la main de l’architecte et sculpteur bruxellois Jacques Moeschal (1913-2004), célèbre pour ses sculptures monumentales intégrées à l’espace public dont le Signal de Zellik (Grand-Bigard) à hauteur du raccordement de l’E40 sur le périphérique de Bruxelles ou le Signe de Lumière à la porte de Namur à Bruxelles (1999). Ses matériaux de prédilection étaient le béton, l’acier et l’aluminium. Moeschal suivait avec beaucoup d’intérêt les évolutions techniques et avait à cœur de les intégrer dans son travail. Ses sculptures dépouillées, abstraites et rythmiques sont autant de balises familières aux usagers de la route.

La collection comprend également un collier en matière synthétique d'Anita Evenepoel, designer textile, styliste et créatrice de bijoux, maintes fois récompensée pour son utilisation de matériaux inhabituels et son goût de l’expérimentation. Le langage formel extrêmement original de ce bijou est caractéristique de son travail : le collier enveloppe littéralement le corps humain.

La broche en émail est réalisée par Kurt Lewy (1898-1963), artiste polyvalent d’origine allemande. Il s’est installé à Bruxelles en 1935. Après une période expressionniste et figurative, il se tourne vers un style géométrique.

Le Fonds Christian Bauwens s’attache à la préservation du patrimoine miniature. Les bijoux de la collection Van den Abbeele sont confiés en dépôt au DIVA, le musée de l’orfèvrerie et du diamant à Anvers où ils témoignent du savoir-faire des années 1960, 1970 et 1980, très peu présent dans nos collections publiques.

En savoir plus sur le Fonds Christian Bauwens
Site web DIVA (en Anglais)