Le Christ en croix apparaissant à sainte Begge

Ce dessin est un remarquable exemple de l’œuvre graphique de Joannes Claudius de Cock (Bruxelles, 1667 – Anvers, 1735). Il nous en apprend davantage sur la genèse de la peinture de l’autel de l’église du Béguinage de Lierre et sur la compétition qui s’est jouée entre peintres pour obtenir cette commande.

En 1708, Maria Lans, Grande Demoiselle du Béguinage de Lierre, commande un tableau pour le maître-autel de l’abside du chœur de l’église de l’institution dont elle a la charge. Jean-Érasme Quellin obtiendra le marché et livrera cette toile monumentale vers 1711, au grand dam de Joannes Claudius de Cock. Le fait que ce dessin – tant dans la scène représentée et que dans sa composition – ressemble aussi nettement à la peinture finale confirme qu’il était lui aussi candidat.

En bas à gauche de la feuille, de Cock a apposé sa signature complète : « Joan. Claudius de Cock Statuarius et pictor/invenit et delineavit A D(omin)us 1707 ». En se proclamant pictor (peintre), il souhaitait sans doute augmenter ses chances de remporter le marché. Il était en effet surtout connu pour ses talents de sculpteur, de dessinateur et de graveur, et nettement moins de peintre.

Ce dessin de grandes dimensions représente Begge (615–693), fille du maire du palais Pépin de Landen, dans ses habits de béguine. Entourée d’anges, elle lève les yeux vers l’apparition du Christ en croix. Un angelot, visible au premier plan à côté du blason du Brabant, s’est emparé de sa couronne ducale. À l’arrière-plan, on aperçoit une majestueuse façade classique, probablement une référence au palais qu’elle a habité durant des années en tant que duchesse de Brabant. Dans le coin inférieur gauche un coffre est renversé : une couronne, des pièces de monnaie, des bijoux et d’autres objets précieux ne demandent qu’à être ramassés. De Cock veut ainsi évoquer la volonté de Begge de renoncer à la richesse matérielle en général et à sa position de duchesse en particulier.

Le Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché a acquis le dessin avant de le confier au Museum Wuyts-Van Campe en Baron Caroly à Lierre. Un apport important pour mieux comprendre le contexte de création de l’autel de l’église du Béguinage.

Type : 
Dessin
Material / technique : 
Plume, encre brune et pierre noire sur papier, lavis gris
Dimensions : 
65 x 41 cm
Type of acquisition : 
Acquisition du Fonds Léon Courtin-Marcelle Bouché
Year of acquisition : 
2017
Depository institution : 
Museum Wuyts-Van Campe en Baron Caroly, Lierre