Collection Wittock

Michel Wittock a constitué un ensemble unique de reliures européennes de toutes les époques depuis la Renaissance jusqu’à nos jours. Une référence en la matière! Pendant plus de soixante ans, ce bibliophile notoire a patiemment collectionné des chefs-d’œuvre de la reliure et a constitué une bibliothèque de plusieurs milliers de reliures d’art du XVIe siècle à nos jours. Pour mettre en valeur cette collection, il a créé la Bibliotheca Wittockiana, une institution privée devenue au fil du temps un centre et un musée reconnus de réputation internationale. En 2010, Michel Wittock a souhaité pérenniser l'œuvre de la Wittockiana. La Fondation Roi Baudouin s’est associée sans réserve à cette volonté. Michel Wittock a ainsi créé, au sein de la Fondation, le Fonds Michel Wittock et l'a doté de la partie la plus représentative de sa collection. Il s’agit d’une collection incomparable de reliures belges anciennes, modernes et contemporaines, et d’une sélection de chefs-d'œuvre de la reliure, de qualité muséale, conçus et réalisés ailleurs qu’en Belgique (principalement en France) au cours de ces cinq derniers siècles. Mais également:

  • du fonds Valère-Gille avec les meubles de son bureau conçus par Paul Hankar et l’ensemble de manuscrits et correspondances témoignant de l’effervescence culturelle et littéraire autour de La Jeune Belgique,
  • du fonds Lucien Bonaparte,
  • de l’intégralité des livres d’artistes, reliés ou non, inspirés par l’œuvre poétique de Pierre Lecuire,
  • d’une collection de l’almanach du Gotha,
  • de recueils de spiritualité, imprimés en Flandre aux XVIe et XVIIe siècle,
  • de l'ensemble des livres-objets, de la documentation et des archives détenues à la Wittockiana.

L’ensemble comporte aussi une collection unique et insolite de hochets confiée par Idès Cammaert, neveu de Michel Wittock.

Michel et Fiammetta Wittock ont confié au Fonds Michel Wittock leur collection d’œuvres de Serge Vandercam, photographe, peintre et sculpteur belge. Le Fonds s’est ainsi enrichi de plusieurs peintures de l’artiste, de deux sculptures en bois, d’une photographie d’époque et d’un grand vase cylindrique en terre cuite peinte et émaillée. 

Le fondateur de la Wittockiana a également fait don au Fonds Michel Wittock une édition originale du traité de botanique ‘De Historia Stirpium’ de Leonhart Fuchs, datant de 1542. Toutes les planches de ce rare herbier ont été à l’époque finement rehaussées de couleurs à l’aquarelle. Le traité est recouvert par une reliure contemporaine, dite ‘à mors ouvert’, conçue et exécutée en 2015 par l’artiste française Sün Evrard.  

La Fondation Roi Baudouin détient désormais le Fonds Michel Wittock, qui reste confié physiquement à la Wittockiana.

Découvrez ici un interview du collectionneur Michel Wittock par Collectiana.

Site Bibliotheca Wittockiana
En savoir plus sur le Fonds Michel Wittock

Émission "Le plus grand musée du monde" sur La Première