Fonds d’archives Christian Dotremont

Guy Dotremont, le frère et ayant droit du poète Christian Dotremont (1922-1979) a rapatrié de France le Fonds Christian Dotremont et en a fait don à la Fondation Roi Baudouin. Le fonds se révèle d’une importance capitale pour la connaissance de la littérature et de l’art d’après-guerre, et plus particulièrement du mouvement CoBrA (1948-1951).

Le poète Christian Dotremont a participé passionnément à l’aventure Cobra, mouvement qu’il a fondé avec ses amis Joseph Noiret, Asger Jorn, Karel Appel, Constant et Corneille. Christian Dotremont fut l’initiateur du mouvement dont il inventa le nom, constitué des premières lettres des trois capitales COpenhague, BRuxelles, Amsterdam. Son fonds rassemble des dossiers, des documents, des livres, de la correspondance, ainsi qu’une sélection d’œuvres graphiques.

Christian Dotremont a été une figure marquante de son époque. Il fut, à 17 ans, l’auteur d’Ancienne éternité, poème qui enthousiasma les artistes surréalistes et qui lui ouvrit les portes des milieux poétiques et artistiques français. Mais surtout, il inventa les logogrammes, ces poèmes écrits avec une telle spontanéité qu’ils sont devenus graphisme. Ces poèmes qui sont tant à lire qu’à voir. Il s’agit incontestablement d’une des plus grandes inventions poétiques de la seconde moitié du XXe siècle.

Le tout a été mis en dépôt aux Archives et Musée de la Littérature (AML), abrités dans les locaux de la Bibliothèque royale de Belgique à Bruxelles, en attendant l’achèvement des travaux menés par la Fédération Wallonie-Bruxelles au 10 rue de la Paille, où Christian Dotremont habita et d’où il anima le mouvement CoBrA.

Site Bibliothèque royale de Belgique