Lampadaire de Marcel-Louis Baugniet

Marcel-Louis Baugniet
Vers 1950

Cette lampe est une création de l’un de nos artistes d’avant-garde belges les plus réputés. Marcel-Louis Baugniet a introduit l’abstraction géométrique en Belgique et a rendu son « mobilier social » accessible à tous. Avec ce lampadaire, il réduit la lampe à son essence la plus pure. Acquise par le Fonds Marie-Jeanne Dauchy, elle illustrera l’histoire du design belge au Design Museum Brussels.

La forme au service de la fonction

Le Fonds Marie-Jeanne Dauchy a acheté ce lampadaire, car il incarne à la perfection le langage formel de la « Plastique pure » utilisé par Marcel-Louis Baugniet (1896-1995) et l’abstraction géométrique qu’il a introduite en Belgique.

La fonctionnalité et les lignes pures sont primordiales. À l’aide de ces dernières et d’une géométrie simple, il réduit ce lampadaire à son essence.

Mobilier social

En tant qu’artiste d’avant-garde, Baugniet a une vision engagée de l’art, du design et de la société. Convaincu que la simplicité et la perfection sont nécessaires pour vivre en harmonie, il rend ses meubles accessibles aux classes sociales inférieures.

Cette lampe en métal laqué vert et en laiton est un exemple de la qualité et de la modernité du mobilier qu’il produit en série pour le maintenir à un prix abordable. Malgré ses efforts, son mobilier n’atteint finalement pas le public auquel il est destiné. En 1937, il présente à Paris ses célèbres meubles Standax, un « mobilier social » composé de modules pouvant être reliés entre eux, mais ils connaissent un succès principalement auprès de l’élite.

Artiste avant-gardiste

Né à Liège, l’artiste, designer, critique d’art et philosophe Marcel-Louis Baugniet compte parmi les principaux artistes d’avant-garde belges. Peintre constructiviste, il a à son actif bon nombre d’affiches, de costumes de théâtre et de décors. Entre 1922 et 1928, il contribue à la revue moderniste bruxelloise 7 Arts, en promouvant l’abstraction géométrique.

Le langage formel de cette « Plastique pure » se retrouve dans son mobilier. Baugniet se consacre aux arts appliqués depuis le début des années 20. En 1927, il ouvre la maison d’édition de mobilier L’Intérieur Moderne avec l’architecte néerlandais Ewaud Van Tonderen. Trois ans plus tard, il fonde sa propre entreprise de design d’intérieur, Baugniet et Cie, qui sera active jusque dans les années 70.

Il réalise le lampadaire acquis par le Fonds Marie-Jeanne Dauchy vers 1950, l’année même de la création du groupe Formes Nouvelles, dont il est membre. Formes Nouvelles se concentre sur le logement social où architecture et décoration intérieure vont de pair.

À partir de mars 2021, le lampadaire pourra être admiré dans le cadre de l’exposition « Belgisch Design Belge » au Design Museum Brussels.

Type : 
Lampadaire
Material / technique : 
Métal laqué vert foncé et laiton
Dimensions : 
H 175 cm
Type of acquisition : 
Acquis par le Fonds Marie-Jeanne Dauchy
Year of acquisition : 
2021
Depository institution : 
Design Museum Brussels